Pratiques, usages, dress code BDSM
Une chronique proposée par MaitresseMonozuki
depuis le 18/06/2008
Maitresse Monozuki nous entre-ouvre les portes de son monde en nous proposant des articles décrivant les pratiques utilisées, les règles de conduite entre les différents acteurs, les vêtements et matières portés.
Le lavement

Un anus clean et prêt à l'emploi

Différentes techniques pour administrer un lavement

Crédit Photo : Poire à lavement
C'est essentiel ! Je l'exige de mes soumis ! Je leur demande de pratiquer régulièrement des lavements, surtout avant de me rencontrer, car c'est important d'être propre à l'intérieur comme à l'extérieur. Une hygiène rigoureuse est nécessaire pour les pratiques SM.

Il y a différentes techniques pour administrer ou s'administrer un lavement :
Si l'on aime l'aspect médical de l'affaire, on peut utiliser le sac à lavement. C'est la technique la plus répandue aux Etats-Unis. Le sac d'une contenance de deux litres est suspendu par exemple au dessus du lit. Il est bon d'être couché et c'est simplement un effet de pression atmosphérique qui permet au liquide de s'introduire dans la rectum. C'est très efficace, surtout avec une canule assez longue, très jouissif à l'introduction.
Le clystère ou la seringue rectale à bulbe n'est plus guère utilisé aujourd'hui. C'est un objet d'antiquité, intéressant pour la mise en scène sadomasochiste. Il y en a de grande contenance.
La poire à lavement est très pratique. Il suffit d'aspirer le liquide pour le réintroduire dans l'anus en pressant la poire. Il y a toute la nostalgie de la vieille poire à lavement de nos grands-mères que l'on trouve encore au fond des greniers. C'est souvent les objets les plus simples qui sont les plus efficaces.
La pompe à lavement en est une version moderne. C'est un flacon en plastique d'une contenance de 75 cl. Ce flacon est munis de valves, anti-retour et d'aération et d'une canule longue et fine. Il suffit d'exercer une pression sur le flacon pour introduire le liquide. Cela peut se faire assis ou couché.
Et enfin, il y a la bonne vieille méthode de la pomme de douche. Il en existe avec des jets très puissants qui ouvrent l'anus et permettent à l'eau de rentrer. C'est très pratique si l'on veut nettoyer l'anus, car une circulation s'effectue.

Ce nettoyage spécifique par le lavement est une préparation à toutes sortes de jeux SM d'introductions et de dilatations. Ainsi on n'est pas incommodé par des traces ou des odeurs pas vraiment souhaitées, enfin pour ma part. Cela permet un meilleur échange et d'aller beaucoup plus loin dans les pratiques SM. C'est très agréable de retirer un gode nickel d'un anus. Le soumis peut alors le sucer sans répulsion.

Les lavements se pratiquent souvent avec de l'eau tout simplement. Il vaut mieux éviter d'introduire de l'eau savonneuse qui irrite les parois intestinales. Sinon, certains utilisent du lait ou même de la bière. L'eau peut être tiède et allongée d'huile de paraffine pour des jeux SM plus glissants.

Plusieurs situations sont possibles : On peut obliger le soumis à conserver le liquide le plus longtemps possible dans ses intestins, lui interdisant de se relâcher tout en lui infligeant diverses tortures. On peut aussi augmenter le volume d'eau introduit afin qu'il se sente rempli et dilaté à l'intérieur, comme par une énorme introduction. Les variantes sont nombreuses. Je laisse libre court à votre imagination.

Cet auteur a publié 33 articles
Réagissez à cet article, déposez un commentaire :    
Commentaires de nos lecteurs : Voir
Sur le même thème :
';