Evènements fétichistes et érotiques
Une chronique proposée par MaitresseMonozuki
depuis le 28/05/2008
Maîtresse Monozuki vous propose au travers de cette chronique le récit de ses visites dans les différentes expositions, galeries, musées, soirées SM et autres évènements.
Les Jeux Olympiques du BDSM

J'en ai toujours rêvé, une superbe compétition de soumis et de soumises avec les meilleurs dans chaque catégorie

Je vibre pour les cérémonies, la rigueur et la beauté.

Crédit Photo :
J'en ai toujours rêvé, une superbe compétition de soumis et de soumises avec les meilleurs dans chaque catégorie. C'est un de mes rêves palpitants et récurrents, une de ces nuits sans sommeil qui vous laisse au réveil toute humide.
J'aime cette atmosphère de lutte ou chacun se dépasse en donnant le meilleur de lui même. J'aime la sueur, la douleur, les corps en mouvement, les muscles gonflés, les mélanges culturels et les mélanges tout court. Je vibre pour les cérémonies, la rigueur et la beauté.
J'en ai des frissons sur la peau, une chair de poule de plaisir. J'imagine des athlètes nus, le corps tout enduit de graisses brillantes. Tous seraient alignés attendant mes coups de cravache. Le vainqueur et médaillé d'or, sera le plus endurant, celui qui supportera le plus grand nombre de coups sans faiblir. Les culs tendus seront rougis progressivement. Les hommes serreront les dents pour gagner et être déclaré vainqueur. Quel honneur ! Il y aurait aussi des concours du meilleur lécheur de pied ou avec une variante sur la pointe ou le talon de l'escarpin.
J'aime les poids et les étirements. Une spécialité aurait tous mes suffrages, il s'agit des suspensions. Imaginez des couilles bien lestées avec des poids de plus en plus pesants. On rajouterai progressivement des poids et celui qui supporterait les plus lourds aura la victoire et la médaille d'or. J'en salive d'avance, je ne pourrais m'empêcher de donner quelques coups de cravache sur les poids histoire de faire pencher la balance pour untel ou untel.
Pas de dopage, juste un entraînement rigoureux et une résistance à toute épreuve des participants. Je veux des athlètes de haut niveau dans les joutes sexuelles. De ces hommes et de ces femmes qui trouvent leur plaisir au delà de l'amour " vanille " ou ordinaire et qui prennent leur pied dans la soumission.
Les compétitions se poursuivraient par d'autres épreuves. Par exemple l'épreuve de celui dont le corps serait recouvert du plus de pinces possibles. Une variante serait de faire couler de la cire chaude sur les tétons et parties sexuelles. Une autre encore, qui ne me laisse pas indifférente, serait le concours de face-sitting. L'athlète serait étouffé dans la chatte ou le cul d'une Maîtresse pour mesurer sa résistance. Le vainqueur sera celui qui tiendra le plus longtemps.
Bien d'autres épreuves sont prévues pour faire de ces jeux une fête et comme disait le baron Pierre de Coubertin : " L'important est de participer ".
Mais tout cela n'est que fantasme, un rêve secret dont je ne veux pas me réveiller.

Cet auteur a publié 33 articles
Réagissez à cet article, déposez un commentaire :    
Commentaires de nos lecteurs : Voir
Sur le même thème :
';