Chroniques diverses
Une chronique proposée par Alextied
depuis le 15/12/2008
Des chroniques passionnantes sur des thèmes divers toujours surprenants
French maid male, un uniforme pour le plaisir.

La soubrette à la française a beaucoup de succès dans l'univers SM. C'est un genre donné, une certaine domesticité avec en plus ce côté coquin et parfaitement pervers que savent avoir les français dans leurs jeux les plus libertins. Tout est dans un sourire particulier, dans une certaine façon de se tenir, de se déhancher. Tout le corps recèle de gourmandise.


Crédit Photo :
Il y a un plus dans ce travestissement, c'est la disponibilité sexuelle. Le service ne s'arrête pas au fait de porter le petit déjeuner ou de faire la poussière. La soubrette se doit par essence même d'assouvir tous les besoins des maîtres et maîtresses, de leur faciliter la vie en la rendant plus agréable.
La tenue de la servante est une invitation au plaisir. La jupe est extra courte, elle peut porter un string, mais le plus souvent, elle n'aura aucun sous-vêtements, ceux-ci étant prohibés dans la maison. Elle montrera son cul et son intimité chaque fois qu'elle se penchera en avant et elle le fera souvent.
Le haut du corps est largement décolleté laissant voir la peau glabre. La simple vision de cette tenue est un appel au plaisir qui stigmatise les fantasmes. La chair se dévoile au moindre mouvement. On attend d'elle un service maximum. La soubrette le sait et tient parfaitement son rôle. En revêtant cet uniforme elle accepte sa condition.
Le service est oral et anal. Tailler des pipes est une des fonctions principales de la soubrette. Sa bouche gourmande doit être toujours prête. Elle doit y mettre de l'enthousiasme et de l'énergie. Elle suce à fond, méthodiquement avec une technique sûre et sans aucune appréhension. Elle acceptera les giclées de sperme et avalera en nettoyant la bite à fond. Après tout, le nettoyage, elle connaît !
Le service anal conditionne la soubrette et son état de servitude. Elle est disponible, comme l'est son anus, toujours prêt à être défoncé. Elle est entrainée à donner du plaisir et un cul bien lisse et bien ouvert est un plus appréciable. Toutes les occasions sont bonnes, quand elle est à quatre pattes en train de cirer le parquet ou penchée en avant pour frotter une table basse. Il suffit de soulever la mini-jupe et de se soulager. Elle peut se faire défoncer de la même manière par un gode ceinture.
L'uniforme de la soubrette crée le personnage avec tout ce qui va avec. En enfilant ce tablier, elle sait qu'elle va se faire enfiler. Son travail de nettoyage sera des plus poussé. Elle est consentante dans la servitude. Elle réalise son fantasme d'obéissance et trouve son plaisir dans ce travestissement particulier.

Cet auteur a publié 12 articles
Réagissez à cet article, déposez un commentaire :    
Commentaires de nos lecteurs : Voir
Sur le même thème :
';