Evènements fétichistes et érotiques
Une chronique proposée par MaitresseMonozuki
depuis le 28/05/2008
Maîtresse Monozuki vous propose au travers de cette chronique le récit de ses visites dans les différentes expositions, galeries, musées, soirées SM et autres évènements.
Exposition à Villeneuve-lès-Avignon : Des préservatifs de la taille d'un homme

La chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon est un lieu de fraîcheur et de méditation. Les vieilles pierres inspirent à la connaissance.
Le mistral glacial nous renvoie au fond des cellules de moines pour méditer sur le monde et sur l'Art au delà du corps martyrisé.
L'exposition s'intitule " A Thélème, Priape s'est cogné? "
Le titre est évocateur.
Il vénère le dieu Priape fils de Dionysos et d'Aphrodite, que l'on reconnaît à son gigantesque pénis toujours en érection.

Le plasticien Stephen Marsden dresse des préservatifs de la taille d'un homme, c'est comme des troncs d'arbres levés.

Crédit Photo : Exposition à Villeneuve-lès-Avignon
Cela fait saliver quelques amies, je le sais. Priape est l'obscénité incarnée.
Cette difformité fort intéressante serait due à Héra par jalousie pour se venger de la beauté d'Aphrodite.
En médecine, le priapisme est une érection douloureuse et prolongée dont les causes peuvent être variées.
L'équivalent féminin est le clitorisme, mais je ne sais pas quel dieu vénérer pour cela. Revenons à notre exposition et à ce terme de cognée qui est un outil qui sert à fendre des bûches.
La métaphore sexuelle est évidente d'autant que cet outil se manipule à deux mains dans un mouvement répétitif. C'est une masturbation géante et virile.
L'outil est castrateur comme une hache. Mais le pénis se redresse, se rendurcit à chaque fois encore plus dressé dans un mouvement convulsif et jouisseur.
Thélème signifie " bon vouloir " en grec. Le terme est utilisé par Rabelais dans Gargantua, il en fait une abbaye mythique où des jeunes gens des deux sexe font ce qui leur plait.
Eloge de la liberté de l'esprit et du sexe. On comprend mieux le titre de cette exposition d'un érotisme suggestif.
Dans ce cadre le plasticien Stephen Marsden, anglais, vivant en France, né en 1962 et qui n'en est pas à ses premières expériences érotiques, expose quelques unes de ses ?uvres.
Il dresse des préservatifs de la taille d'un homme, c'est comme des troncs d'arbres levés.
C'est dans un sex-shop de Tokyo qu'il a acheté toute une série de préservatifs fantaisistes avec différents picots et ersatz de toutes sortes, ils représentent des museaux de souris, pis de vache, diadèmes. Il y a même celui que je préfère, un petit château en Espagne et son petit escalier en colimaçon? mmm très jouissif.
L'artiste les a moulés et agrandit comme des fantasmes en érection pour priapisme gourmand.
Si vous allez au Festival d'Avignon cet été, n'hésitez pas à faire le détour (suffit de traverser le Rhône) par la chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, c'est un lieu merveilleux et une exposition audacieuse.

Exposition à Villeneuve-lès-Avignon du 14 juin au 28 septembre 2008. Interdit aux moins de 12 ans.
De 9h30 à 18h. 58 avenue de la République. Villeneuve-lès-Avignon
Tél : 04 90 15 24 24

Cet auteur a publié 33 articles
Réagissez à cet article, déposez un commentaire :    
Commentaires de nos lecteurs : Voir
Sur le même thème :
';