Evènements fétichistes et érotiques
Une chronique proposée par MaitresseMonozuki
depuis le 28/05/2008
Maîtresse Monozuki vous propose au travers de cette chronique le récit de ses visites dans les différentes expositions, galeries, musées, soirées SM et autres évènements.
Camille Claudel l'insoumise

C'est un cri, c'est une passion qu'elle a su transmettre dans son ?uvre. Elle est l'insoumise personnifiée. On la sent se cabrer, réagir, se révolter, elle bouillonne de désir créatif. Elle a vingt ans quand elle rencontre Rodin, lui quarante quatre, c'est le coup de foudre, une passion incontournable. Leur amour est physique, sauvage, violent. C'est un tremblement de terre, la jouissance est partout, elle émerge des dessins, de la glaise et des bronzes. Le maître a besoin de la fraîcheur de l'élève et l'élève apprend, apporte sa sensibilité toute féminine. Rodin va même jusqu'à rédiger un contrat promettant à Camille Claudel de l'épouser après avoir quitter sa femme et de voyager ensemble. Il ne tiendra jamais ses promesses, ce qui mettra Camille au désespoir, mais elle le savait. Elle finira ses jours en hôpital psychiatrique, la passion amoureuse est destructrice. Camille est la s?ur aînée de l'écrivain Paul Claudel, grand passionné de l'art japonais.

L'exposition Camille Claudel au musée Rodin à Paris : une rétrospective importante.

Crédit Photo : Camille Claudel Musée Rodin
L'exposition Camille Claudel au musée Rodin à Paris est une rétrospective importante, la dernière avait eu lieu en 1991. Elle présente l'essentiel de l'?uvre de l'artiste avec plus de 80 sculptures, plus des dessins et la correspondance entre Camille Claudel et Auguste Rodin. Dans cette exposition on peut découvrir des ?uvres tout à fait magistrales comme " La Valse " où un couple enlacé est pris dans le mouvement frénétique de la danse. Dans " L'âge mûr " elle symbolise sa rupture avec Rodin. Une partie des ?uvres exposées marque son émancipation du maître pour se projeter dans son époque avec l'influence de l'art décoratif et du japonisme. Sa sensibilité à fleur de peau, sa maîtrise de la sculpture en fait une artiste majeure de son époque. Ses ?uvres transpirent d'émotions et de désirs, c'est sa vie même qu'elle sculpte à travers le bronze et la pierre.
Touchante Camille, aujourd'hui reconnue elle est aimée du public. Beaucoup de femmes s'identifie à elle dans les ravages de la passion et l'expression exacerbée de son art. On se souvient du film " Camille Claudel " de Bruno Nuytten en 1988 avec Isabelle Adjani et Gérard Depardieu. La passion amoureuse y était remarquablement démontrée.
Courez à cette exposition redécouvrir cette femme extraordinaire qui existe aujourd'hui en dehors de Rodin, son ?uvre y est reconnue à part entière. Elle est allée au bout de ses sentiments jusqu'à la folie. C'est une belle libération de la femme et une victoire de l'excès.

Exposition Camille Claudel Musée Rodin Paris du 15 avril au 20 juillet 2008.

Cet auteur a publié 33 articles
Réagissez à cet article, déposez un commentaire :    
Commentaires de nos lecteurs : Voir
Sur le même thème :
';