Evènements fétichistes et érotiques
Une chronique proposée par MaitresseMonozuki
depuis le 28/05/2008
Maîtresse Monozuki vous propose au travers de cette chronique le récit de ses visites dans les différentes expositions, galeries, musées, soirées SM et autres évènements.
The best party on the world

Burning Man est une grande fête des sens et de la créativité

Que se passe-t-il à Burning Man ?

Crédit Photo : Burning Man dans le désert du Nevada
Burning Man est une grande fête des sens et de la créativité comme l'avait été en son temps Woodstock. Mais cette fête brise tous les tabous et va très loin dans l'expression personnelle de toute sorte.
Il n'y a pas de spectateurs, tout le monde est acteur au Burning Man.
Tout a commencé en 1986 où Larry Harvey et une bande de copains ont brûlé une effigie d'homme en bois sur la plage de Baker Beach, face au Golden Gate Park à San Francisco.
La symbolique étant si forte qu'ils ont recommencé d'années en années.
En 1990 Cela avait un tel succès qu'il a fallu déplacer l'événement dans le désert du Nevada. Burning Man était né avec ses sculptures conceptuelles et les looks des participants complètement déjantés.
Que se passe-t-il à Burning Man ?
C'est d'abord la construction d'une ville éphémère en plein désert, une ville qui a ses règles propres. Le respect de la nature, le respect des libertés, le respect des autres. Des plasticiens, des sculpteurs créent et exposent sur place.
Certaines ?uvres sont monumentales. Des groupes s'expriment, soit musicalement, soit dans des danses ou des chants.
L'influence de la nature brute est prépondérante, le désert est une épreuve avec ses températures brûlantes la journée et froides la nuit, ses tempêtes de sable et de poussière. Mais les sens n'en sont que plus aiguisés.
Le sexe est partout, il est dans la fête même, dans l'expression de liberté qui souffle ici. On croise des cohortes de femmes, les seins nus montées sur des bicyclettes. D'autres dansent nues ou le corps peint de différents motifs colorés.
Ce qui est très plaisant c'est de voir les adeptes du hula-hoop se trémousser en agitant leur poitrine impudique.
Les ateliers de massages, les réunions énergisantes de bien être corporel, toutes les techniques pour inventer sa nouvelle vie sont présentent. Tout est prétexte de rencontres, d'expressions, d'échanges.
Le BDSM qui nous intéresse est largement représenté ici.
Il est sous-jacent dans l'épreuve du désert, de la relation aux autres.
Et beaucoup plus visible dans les tenues et les comportements. L'exhibition est partout et chacun s'exprime selon sa sexualité profonde en toute liberté.
Les tenues de cuir, les harnachements, les chaînes, les colliers sont l'apanage de ces groupes.
Certains sont encagés, d'autres se font fouetter ou fesser, d'autres encore sont promenés en laisse.
Les piercing et les tatouages sont monnaie courante.
La représentation ici est d'abord tribale, primaire, sauvage, une expression brute pour inventer notre XXIème siècle.

Le prochain Burning Man aura lieu du lundi 25 août au lundi 1er septembre 2008 dans le désert du Nevada à six heures de route de San Francisco.
Si vous souhaitez y aller dépêchez-vous de réserver. 50 000 participants sont attendus.
burningman.com

Cet auteur a publié 33 articles
Réagissez à cet article, déposez un commentaire :    
Commentaires de nos lecteurs : Voir
Sur le même thème :
';