Evènements fétichistes et érotiques
Une chronique proposée par MaitresseMonozuki
depuis le 28/05/2008
Maîtresse Monozuki vous propose au travers de cette chronique le récit de ses visites dans les différentes expositions, galeries, musées, soirées SM et autres évènements.
Exposition du peintre italien Andréa Mantegna

Tout le monde connaît ce tableau extrêmement célèbre du peintre italien Andréa Mantegna (1431-1506). Ce fameux tableau c'est le Saint Sébastien percé de flèches. Il est exposé au Louvre. Je ne manquais pas une occasion d'aller l'admirer quand j'étais plus jeune.


Crédit Photo : Tableau musée du Louvre
J'étais fascinée par l'air stoïque du saint. Son regard clair errait dans une sorte d'éther, dans un ailleurs lointain. La douleur ne semblait pas le toucher tellement il était concentré sur autre chose. C'est ce que j'aimais, ce regard perdu alors que les flèches le transpercent.
La vie continue autour de lui, au premier plan, deux hommes, des archers, discutent. La ville un peu plus loin bruisse. La campagne est magnifique et verdoyante. Saint Sébastien se tient contre une colonnade d'un portique en ruine. Les nuages courent dans le ciel. Rien n'est figé, tout est en mouvement dans le tableau, annonçant d'autres dards venant le percer.
Son torse est glabre, dénué de tous poils. Les muscles sont saillants, la peau est blanche. Il est simplement vêtu d'un pagne enroulé bas sur les hanches. Il laisse voir la naissance des poils pubiens ou du moins l'ombre. Ses bras et ses mains sont attachés dans le dos par une corde solide. Les flèches le traversent de part en part.
Je passais des heures devant ce tableau n'arrivant pas à détourner mon regard. J'ai compris beaucoup plus tard que c'était l'atmosphère SM qui m'intriguait. Cette façon remarquable de supporter la douleur, les lèvres fermées, les yeux grands ouverts.
Il y a tellement de jouissance dans l'âme, que le corps ne ressent pas les blessures. Dans le tableau, c'est sa croyance en Dieu, sa conviction, sa foi qui lui font supporter l'épreuve. Pour le soumis, c'est son adoration à la maîtresse, sa confiance en elle, son admiration qui le font tout supporter et se dépasser.
Par amour pour sa maîtresse, le soumis est capable d'aller très loin. La douleur donnée par la main de la dominatrice lui semblera comme une caresse et il ne laisserait sa place à personne et pour rien au monde.
Andréa Mantegna, né à Mantoue, connut le succès de son vivant. Il était apprécié des autres peintres, des lettrés et des Princes. Une grande exposition lui est consacrée au Louvre. De nombreuses toiles sont rassemblées. Mantegna a épousé Nicolosia, la s?ur de Giovanni Bellini. Les deux beaux frères deviennent deux peintres majeurs de la création vénitienne.
Exposition Mantegna Musée du Louvre jusqu'au 5 janvier 2009.

Cet auteur a publié 33 articles
Réagissez à cet article, déposez un commentaire :    
Commentaires de nos lecteurs : Voir
Sur le même thème :
';